Indépendants qui engagent un premier travailleur : 16 % de plus en 2 mois

Le nombre de primo-employeurs (= indépendants qui engagent leur premier travailleur) a augmenté de 16 % en janvier et février 2016, par rapport à la même période de l’année précédente. Cela représente 628 employeurs supplémentaires par rapport à 2015. C’est en effet ce qui ressort des premiers chiffres de l’Union des Secrétariats sociaux.

« Encore un signe clair de relance pour l’emploi grâce aux mesures du Gouvernement », se félicite le Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture et de l’Intégration sociale Willy Borsus.

Une augmentation qui peut évidemment être imputée à la mesure historique décidée lors du taxshift de novembre dernier : l’absence de cotisations sociales patronales principales sur le premier engagement. En effet, depuis le 1er janvier 2016 et jusqu’à fin 2020, tous les employeurs qui engagent un premier travailleur bénéficient d’une exonération des cotisations sociales patronales principales à vie sur ce premier travailleur. Cette disposition a pour but d’aider un maximum d’indépendants à franchir le « premier pas » de l’engagement.

Willy Borsus est optimiste : « Le signal est très positif. Rappelons que depuis plusieurs années, le nombre de primo-employeurs diminuait d’année en année. Ici, non seulement, le nombre ne diminue plus, mais il augmente même largement. A cette mesure historique s’ajoutent également les réductions de cotisations qui concernent le 2ème jusqu’au 6ème travailleur. Nous sommes sur la bonne voie de la création d’activité. »

fernandes nathalie